Images disques avec DropDMG
Création et conversion d'images disques sous MacOS

Top

"DropDMG" est une application qui offre des possibilités plus importantes que "Utilitaire de disque" en matière de création et conversion d'images disque sous MacOS. L'utilisation de "DropDMG" est extrêmement simple : un simple glisser/déposer suffit pour créer des images disques. Par ailleurs, le logiciel permet de créer des images disques segmentées, ainsi que des images disques chiffrées.
Ce logiciel, très intuitif, est un outil complet et performant en matière de création d'images disques sous MacOS.

Présentation de "DropDMG"

Qu'est-ce qu'une "image disque" ?

Une image disque, est un fichier d'un genre particulier, car il se compose d'un contenant et d'un contenu. Un peu comme un colis postal. Sous OS X, la grande majorité des images disques sont au format ".dmg". D'ailleurs, si vous téléchargez régulièrement des applications ou des mises à jour sur Internet, vous avez sans nul doute déjà téléchargé des images disques en ".dmg".

 

Quand vous double-cliquez sur un fichier en ".dmg", une nouvelle icône apparaît sur le "Bureau". il s'agit d'une icône représentant le plus souvent un rectangle totalement blanc ou arborant parfois un dessin représentant le logo de la société du logiciel, ou l'application elle même. Il s'agit là du "volume monté" de l'image-disque ; c'est à dire comme une sorte de partition ou de volume temporaire. Il s'agit là du contenu de l'image disque elle même.

 

Si vous double-cliquez sur le "volume" cette fois, vous découvrez donc le contenu de ce "volume". Il est important de savoir que ce que vous voyez là est présent dans le "volume" (de l'image-disque) MAIS PAS SUR VOTRE DISQUE DUR !!!!

 

Pour voir le contenu d'une image disque, il est nécessaire de monter préalablement son volume. Une image disque se compose donc de deux éléments :

  • Le fichier lui même (le contenant), qui peut être de différents formats.
  • Le volume (qui une fois monté permet d'accéder au contenu), qui lui aussi peut être de différents formats.

 

Il est bien entendu possible d'utiliser "Utilitaire de disque" pour créer une image disque (voir astuce "Copie de CD/DVD" par exemple), mais "DropDMG" offre des possibilités accrues en matière de création/conversion, ce qui rend le logiciel très intéressant.

 

"DropDMG" est une petite application bien utile permettant la création et la conversion d'images disques. Grâce à cette application, vous allez pouvoir créer vous même vos propres images disques et ce dans bien des formats, compressés ou non. Vous pouvez même chiffrer vos images disques et les assortir d'un mot de passe. Il est par ailleurs possible de modifier à tout moment le mot de passe des images disques chiffrées déjà créées.

"DropDMG" vous donne également la possibilité de convertir le format des fichiers images disques. Par exemple convertir une image disque ".dmg" en une image disque ".iso".

"DropDMG" permet également de segmenter une image disque en plusieurs "morceaux". Ceci est bien pratique pour envoyer une grosse image disque via un e-mail.

"DropDMG" permet de créer des images disques de faible densité et des images disques de faible densité (bundle).

"DropDMG" permet de créer de multiples "configurations" qui peuvent être ré-utilisées aussi souvent que vous le souhaitez.

"DropDMG" permet de créer des images disques depuis des CD ou des DVD, y compris des CD ou DVD bootables. Vous pouvez ainsi conservez ces images disques et graver les CD et DVD à partir de ces images disques, aussi souvent que nécessaire. Vous pouvez d'ailleurs graver des images disques directement depuis "DropDMG".

"DropDMG" permet de créer des images disques de volumes OS X bootables qui peuvent être utilisées pour la restauration de votre Mac.

 

Formats d'images disques à la création

a) Formats en lecture seule (l'image disque ne peut pas être modifiée)

  • .dmg - fichier plus petit (rapide)
  • .dmg - fichier plus petit (le plus rapide)
  • .dmg - plus petit fichier (plus lent)
  • .dmg - sans compression

 

b) Formats en lecture/écriture (l'image disque peut être modifiée)

  • .sparsebundle - meilleure efficacité
  • .sparseimage - plus efficace
  • .dmg - taille constante

NB : Sparseimage et sparsebundle sont des images disque de faible densité qui grandissent avec leur remplissage, mais ne diminuent pas si on en retire des éléments.

c) Archives multi-plateformes (peuvent être utilisées sous Windows)

  • .tar.gz - fichier plus petit (rapide)
  • .tar.bz2 - plus petit fichier (plus lent)
  • .tar - sans compression
  • .zip - fichier plus petit (rapide)

d) Images disques multi-plateformes

  • .cdr DVD/CD-R Maître
  • .iso hybride (HFS+, ISO, Joliet, UDF)

e) Anciens formats d'images disques (NDIF)

  • .img comprimée
  • .img lecture seule
  • .img lecture/écriture

 

 

Cryptage

"DropDMG" propose deux possibilités de cryptage en utilisant l'algorythme AES :

  • 128 bit AES : plus rapide
  • 256 bits AES : plus lent, mais plus sécurisé

 

 

 

Vous pouvez télécharger "DropDMG" soit ICI sur le site de l'éditeur, soit ICI sur Mac App Store. Le logiciel coûte 23,99 €

 

Comment utiliser "DropDMG ?

Lancez l'application "DropDMG". La fenêtre principale s'ouvre :

 

 

 

------------------------------

 

 

 

 

Comme vous le voyez, le logiciel est très intuitif et des plus simples à utiliser. Il suffit de cliquer sur le bouton correspondant à l'opération que l'on souhaite faire : créer une nouvelle image disque à partir d'un dossier ou d'un fichier (Nouveau), convertir une image disque (Convertir), créer une nouvelle image disque vide (Vierge), graver un CD/DVD à partir d'une image disque (Graver), obtenir des infos sur une image disque (Info), monter une image disque (Monter), vérifier une image disque (Vérifier).

Le bouton "Préférences" permet d'accéder aux préférences du logiciel, quant au bouton "Détail" il permet d'afficher/masquer une fenêtre coulissante fournissant plus de détails sur les opérations effectuées dans "DropDMG".

 

Toutes les opérations que vous effectuez seront listées par ordre chronologique dans cette fenêtre. Sélectionnez une opération dans la liste, puis cliquez sur "Détail" afin d'avoir toutes les infos sur cette opération :

 

 

----------------------------------

 

 

Le menu déroulant "Configuration" permet de sélectionner la configuration que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez en effet créer autant de configurations "sur mesure" que vous voulez, et les ré-utiliser à tout moment, ce qui vous simplifiera la tâche, car en ré-utilisant telle ou telle configuration, vous n'aurez plus besoin de reparamétrer le logiciel à nouveau si vous souhaitez effectuer une opération que vous avez déjà effectuée par le passé.

 

 

 

Avant de voir cela plus en détail, cliquez sur le bouton "Préférences" en haut à droite de la fenêtre. La fenêtre des préférences s'ouvre sur 4 rubriques :

 

Configurations

 

 

------------

 

 

 

C'est là que vous allez pouvoir créer vos configurations sur mesure. Il suffit de paramétrer à votre guise vos configurations en utilisant les différentes possibilités proposées dans cette rubrique :

  • Choix du format d'image disque.
  • Chiffrement ou pas.
  • Choix du mot de passe pour les images disques chiffrées.
  • Possibilité de segmenter l'image disque en cochant la case "Segments" et en indiquant la taille des segments.
  • Taille de l'image disque (pratique pour pouvoir, par la suite, graver un CD, DVD ou un Blu-Ray à partir de cette image disque).
  • Licence : possibilité d'inclure une licence à l'image disque (voir plus bas).
  • Disposition : possibilité de configurer la fenêtre du volume monté de l'image disque (arrière plan, position de la fenêtre, ajout d'une icône...) - (Voir plus bas).
  • Autres options de création (choix de destination, nom etc...).
  • Possibilité de supprimer ou non le fichier/dossier source après création ou conversion.

 

 

Créons des configurations à travers deux exemples pratiques :

 

Exemple 1

Disposant d'une Dropbox, je dépose régulièrement des fichiers personnels dans cette Dropbox à titre de sauvegarde (je peux aussi ainsi y accéder depuis un autre Mac).
Comme ces fichiers sont personnels, je souhaite les placer dans une image disque chiffrée. Je place ensuite cette image disque chiffrée dans ma Dropbox. Souhaitant modifier régulièrement cette image disque (pour ajouter ou supprimer des éléments), j'opte pour une image disque en lecture/écriture et de type sparsebundle (comme cela, l'image disque grandit au fur et à mesure où j'ajoute des éléments).

 

Voici comment j'ai décidé de créer cette configuration :

 

 

-------------

 

 

  • J'ai choisi .sparsebundle - meilleure efficacité dans le menu "Format".
  • J'ai choisi un chiffrement plus sécurisé et j'ai défini un mot de passe.
  • Pour ce qui est de la destination, j'ai sélectionné "Demander" pour plus de souplesse et de visibilité. Je pourrai ainsi choisir la destination de l'image disque créée à chaque fois que j'utiliserai cette configuration.
  • Au champ "Noms", j'ai opté pour "Joindre la date actuelle" (pour que l'image disque soit ainsi datée).
  • Je n'ai pas choisi de supprimer la source après création (je le ferai manuellement si nécessaire).
  • J'ai nommé cette configuration "Image disque chiffrée Dropbox" (en passant par la roue crantée en bas à gauche et le menu "Renommer la configuration").
  • Pour créer une nouvelle image disque chiffrée de ce type, il me suffira de glisser/déposer un dossier contenant les fichiers de mon choix sur la fenêtre principale de "DropDMG".

 

 

 

Exemple 2

Je souhaite créer une configuration destinée à créer des images disques de mes CD et DVD. Je peux ainsi conserver ces images disques en lieu sûr sur un disque dur (ou un serveur FTP ou une solution dans le nuage), ce qui me permettra sans difficulté de graver à tout moment une copie de ces CD ou DVD.

 

J'appuie sur le "+" tout en bas à gauche de la fenêtre de la rubrique "Configurations" afin de créer une nouvelle configuration. Je paramètre ensuite cette configuration comme suit :

 

 

---------------

 

  • Je choisi ".dmg - sans compression" dans le menu "Format".
  • Je laisse tout le reste comme tel.
  • Je nomme cette configuration "Copie CD et DVD".
  • Il me suffit ensuite de sélectionner cette configuration dans la fenêtre principale de "DropDMG", de glisser/déposer l'icône d'un CD ou d'un DVD sur cette fenêtre et l'image disque est automatiquement créée !

 

J'ai donc deux configurations dans la liste des configurations. La petite encoche à côté de la configuration "Image disque chiffrée Dropbox" signifie qu'il s'agit de ma configuration par défaut, celle qui s'affichera par défaut dans la fenêtre principale de "DropDMG".

Pour modifier le choix de la configuration par défaut, sélectionnez-la, puis dans la roue crantée, sélectionnez "Définir comme valeurs par défauts".

 

Dans la fenêtre principale de "DropDMG" je peux donc choisir la configuration que je veux :

 

 

----------------------------------

 

 

 

Il est possible, bien entendu, de se créer autant de configurations que l'on souhaite. Vous pouvez également modifier à tout moment telle ou telle configuration, simplement en vous rendant à nouveau dans cette rubrique "Configurations".

 

 

Licences

Cette rubrique permet aux éditeurs de logiciels d'incorporer automatiquement un contrat de licence dans l'image disque. Il suffit de créer une nouvelle licence, de la proposer éventuellement en plusieurs langues, de paramétrer à votre convenance ce fichier de licence et de le nommer :

 

 

-----------------------------------

 

Vous pouvez créer ici, dans cette rubrique, autant de contrats de licence que vous le souhaitez.

 

À la rubrique "Configurations", il sera possible de sélectionner tel ou tel contrat à inclure en passant par le menu déroulant "Licence".

 

 

Dispositions

 

Cette rubrique vous permet de définir certains paramètres concernant la fenêtre du volume monté de l'image disque : position de la fenêtre, image d'arrière plan, ajout d'un champ de texte, ajout d'une icône etc....

 

Là aussi vous pouvez vous créer autant de dispositions que vous le souhaitez.

 

À la rubrique "Configurations", il sera possible de sélectionner telle ou telle disposition à adopter en passant par le menu déroulant "disposition".

 

 

 

Avancé

 

Si vous n'êtes pas trop expert, laissez tout comme tel.

 

Ce---------------

Autre exemples d'utilisation de "DropDMG"

Les possibilité d'utilisation de "DropDMG" sont nombreuses. Une fois vos configurations créées, vous pouvez utiliser les différents boutons de la fenêtre principale ou les menus dans la barre du Finder pour créer, convertir ou segmenter une image disque.

 

Vous découvrirez facilement par vous mêmes toutes ces possibilités, mais voici quelques exemples d'utilisation :

 

Créer une image disque à partir d'un dossier ou d'un fichier

1) Sélectionnez le bouton "Nouveau".

2) Choisissez les fichiers/dossiers de votre choix.

3) Choisissez la configuration de votre choix dans le menu "Configuration", après avoir cliqué sur "Options".

4) Cliquez sur "Choisir".

 

 

------------------

 

 

PS : Pour effectuer cette opération, vous pouvez également simplement glisser/déposer un fichier/dossier sur la fenêtre de "DropDMG" après avoir sélectionné la configuration souhaitée.

 

Convertir une image disque

1) Sélectionnez le bouton "Convertir".

2) Choisissez l'image disque à convertir

3) Choisissez la configuration de votre choix dans le menu "Configuration", après avoir cliqué sur "Options".

4) Cliquez sur "Choisir"

 

Vous pouvez, par exemple, sélectionner une image disque sparsebundle et la convertir en une archive multiplateforme .tar.bz2 (cela signifie que vous aurez préalablement créé une configuration de création d'archive multiplateforme .tar.bz2 à la rubrique "Configurations".

 

PS : Pour effectuer cette opération, vous pouvez également simplement glisser/déposer un fichier/dossier sur la fenêtre de "DropDMG" après avoir sélectionné la configuration souhaitée.

 

 

Créer une image disque vide

Cette fonction permet de créer une image disque vide. Vous y placerez par la suite vos fichiers/dossiers. Bref, dans ce cas là, on ne part pas de fichiers ou de dossiers pour créer une image disque, mais c'est le contraire. On crée d'abord l'image disque et ensuite on la remplit.

Il va de soi que seules les images disques en lecture/écriture sont proposés dans ce type de création (c'est logique).

 

1) Sélectionnez le bouton "Vierge". Cette fenêtre apparaît :

 

 

------------------

 

 

2) Paramétrer cette fenêtre à votre convenance.

3) Cliquez sur "Enregistrer". L'image disque sera créée là où vous l'aurez décidé.

 

PS : Vous devez donner deux noms. Le "Nom du volume" est le nom qu'aura le volume monté de l'image disque. Le nom d'enregistrement est le nom de l'image disque elle-même.

 

 

 

Segmenter une image disque

"DropDMG" permet de segmenter une image disque volumineuse en plusieurs parties. Cette opération est intéressante si vous voulez envoyer cette image disque volumineuse via Internet ou la graver sur plusieurs CD.

Les différents segments se termineront en .dmg, .002.dmgpart, .003.dmgpart etc...

 

Pour accéder au volume monté d'une image disque segmentée, assurez vous que tous les segments soient dans un même dossier et double cliquez simplement sur le premier segment, celui se terminant par .dmg, ou utilisez le bouton "Monter" de "DropDMG".

 

Pour segmenter une image disque, il est bien sûr nécessaire de créer préalablement une configuration dans laquelle vous aurez coché la case "Segments" et indiqué la taille de ces segments :

 

 

-------------

 

 

Dans cet exemple, j'ai choisi d'avoir des segments de 5 Mo.

 

Paramétrez les autres champs à votre convenance (format, chiffrement, destination, Nom etc....) et donnez un nom à cette configuration (j'ai nommé cette configuration "Segmentation sans chiffrement").

 

Vous pouvez, là aussi, créer autant de configurations de segmentation que vous le souhaitez.

 

Pour segmenter une image disque procédez comme suit :

 

1) Cliquez sur le bouton "Convertir".

2) Choisissez l'image disque à segmenter.

3) Choisissez la configuration de segmentation de votre choix dans le menu "Configuration", après avoir cliqué sur "Options".

4) Cliquez sur "Choisir". L'image disque sera segmentée en plusieurs segments.

 

 

---------------------

 

 

PS : Pour effectuer cette opération, vous pouvez également simplement glisser/déposer une image disque sur la fenêtre de "DropDMG" après avoir sélectionné la configuration de segmentation souhaitée.

 

 

Créer une image disque d'un volume bootable

"DropDMG" permet, et c'est une fonction très intéressante, de créer une image disque d'un volume bootable sous OS X. Vous pouvez ainsi créer une sauvegarde complète de votre Mac sous forme d'image disque. Une fois cette image disque créée, vous pourrez alors la conserver sur un disque externe, sur un serveur FTP ou une solution de stockage dans le nuage (iCloud, Dropbox, Google Drive etc..) et l'utiliser à tout moment pour effectuer une restauration complète de votre Mac via "Utilitaire de disque".

 

Cette solution est une solution alternative ou complémentaire à "TimeMachine" ou au clonage.

 

Bien entendu, il est possible de chiffrer cette image disque de sauvegarde, pour plus de sécurité. Pour éviter qu'elle soit trop volumineuse, il est possible également d'opter pour un format de compression.

 

Attention !
Pour cette opération, il est nécessaire d'avoir suffisamment d'espace disque disponible sur le disque de destination. Même si l'image disque est compressée, n'oubliez pas qu'il s'agit ici de faire une image disque de tout un volume. Si vous n'avez pas suffisament d'espace disque libre sur votre Mac, le mieux est d'utiliser un disque dur externe comme destination (vérifiez l'espace disque disponible sur le volume de destination).

 

 

Voici comment procéder pour réaliser une image disque d'un volume bootable sous OS X :

 

1) Allez dans la rubrique "Configurations"

2) Sélectionnez le format ".dmg - Plus petit fichier" (pour avoir une image disque pas trop volumineuse).

3) Optez de préférence pour un chiffrement et définissez un mot de passe pour cette configuration.

4) Cochez la case "Optimisée pour la restauration" (ce qui vous permettra de restaurer votre Mac grâce à "Utilitaire de disque").

5) Indiquez la destination où sera créée cette image disque (j'ai choisi le "Bureau" car j'ai suffisamment de place sur mon Mac).

6) Surtout ne cochez pas les deux cases "Supprimer".

7) Au champ "Noms", j'ai opté pour "Joindre la date actuelle" (pour que l'image disque soit ainsi datée).

8) Enregistrez cette configuration sous le nom qui vous conviendra.

 

 

-------------

 

 

9) Dans la fenêtre principale de "DropDMG" sélectionnez cette configuration.

10) Glissez/déposez l'icône d'un volume sous OS X sur la fenêtre de "DropDMG". On vous demandera de taper votre mot de passe administrateur.

 

Attention !
Il n'est pas possible de réaliser cette opération en glissant/déposant le volume sur lequel vous avez démarré. Je vous conseille alors de glisser/déposer votre clone (à jour) sur la fenêtre de "DropDMG" ou bien de démarrer sur votre clone pour effectuer cette opération en utilisant votre volume OS X principal.
Lors de cette opération, le volume est démonté et n'apparaît plus sur le "Bureau". Seule l'image disque en cours de création apparaît. Le volume sera à nouveau monté et apparaîtra de nouveau sur le "Bureau" à la fin de l'opération.

 

Votre image disque sera créée au bout de quelques minutes (soyez patient, cela peut durer un certain temps en fonction de la taille de votre volume sous OS X et de la configuration matérielle utilisée).